menu

Article à la une

Enquête conciliation emploi-famille pour les aidants proches - Dans le cadre de nos travaux visant la reconnaissance légale et l’accès aux droits pour les aidants proches revient souvent la question des préjudices particulièrement subits par les aidants proches actifs sur le marché de l’emploi....

Newsletter

Restez informés des dernières nouvelles concernant l'ASBL !

Complétez ce formulaire pour être averti par mail de toutes nos mises à jour.

Rejoignez-nous !

Soutenez notre action et restez informés des dernières nouvelles !

Suggestions

suggestion: lorsque un service est refusé à des personnes avec autisme,
l'équivalent de la prise en charge devrait être versé à l'aidant proche
qui fait le travail à la place de l'institution...
Entre les 60.000 € habituellement versés aux institutions pour prendre
soin d'une personne avec autisme et handicap mental sévère, et le rien du
tout versé à l'aidant proche , il y a une fameuse marge de manœuvre... 
Et une fameuse injustice!!! 
L'état fait de belles économies sur le dos des femmes principalement (
encore une discrimination de plus)
- De même il y a quelques années avec les transports scolaires: 
on a déplacé deux fois par jour un grand bus de 60 personnes entièrement
vide , avec convoyeur et chauffeur sur plus de 30km, pour transporter mon
fils , qui finissait par faire 6 h de bus par jour , et arriver en retard à
l'école...!!!
(Mon fils a ainsi perdu toutes ses intégrations extra scolaires
(soigneusement construites pendant des années.).). 
Rien que l'argent de ce bus qui transportait uniquement mon fils seul sur
les 30 km , et avec le salaire de deux personnes , aurait largement suffi à
le transporter en taxi pour faire les malheureux 20 petits km qui nous
séparait de l'école la plus proche de notre domicile....sans lui imposer
aucun calvaire..la raison ? l'administration des transports estimait qu'il
ne fallait pas faire de jaloux...(si on est en taxi , le taxi est chargé
plein). Ma suggestion:
Il faudrait quelqu'un qui ait autorité immédiate sur les comportements non
respectueux des personnes ou qui va dans le sens contraire du bon sens,
même s'il s'agit d'une administration toute puissante. 
Le médiateur n'a pas cette autorité, 
et la justice n'est pas immédiate, et n'a pas droit de voix dans ce
chapitre.
Et Si la personne concernée peut trouver un moyen équivalent de transport
, moins cher ou pour le même prix , pouvoir l'imposer si cela va dans
l'intérêt réel de la personne handicapée.
C'est un exemple de choses aberrantes qu'il faut subir et pour lesquels les
combats sont vains: mais c'est quelque chose qui n'arriverait pas dans une
famille, ou le bon sens et la bonne volonté sont de mise...
 ce petit exemple, pour dire à quels genre de tracas sont exposés les
aidants proches de personnes avec autisme et troubles du comportement, dans
l'imbroglio de notre société ...
- Ce que je voudrais ajouter , maintenant que j'ai le recul de 25 ans
d'aidant proche d'un autiste, c'est qu'il est malheureux que l'on sait ce
qu'il faut faire , et qu'on ne le fait pas!!!! 
Dans une société riche c'est honteux . 
- Ce qui est honteux aussi , c'est qu'il n'existe pas de service de
psychiatrie d'urgence pour les autistes ainsi mon fils a été récemment hospitalisé 
en psychiatrie pendant 40 jours, suite au fait que j'ai malheureusement "craqué": il a été bourré de médicaments et plusieurs fois attaché en cellule d'isolement et piqué comme une bête méchante avec laquelle on ne sait pas parler. Au moment où il a été brûlé aux deux mains par du café bouillant; je l'ai retiré: soyez assuré que je ne me plaindrai plus , plutôt mourir que d'encore craquer et lui faire subir de telles conditions "propres et humaines ". C'est un véritable scandale dans notre société. Et dans cet hôpital il y a une personne avec autisme qui est balladée de service en service car personne ne sait y faire!!! Pourtant des solutions il y en a , on les connait , on ne les met pas en route, alors qu'il y a des gens motivés qui veulent travailler dans ce secteur... Mais les banquiers ont tous les pouvoirs apparemment pour soutirer des milliards ....
M Corroy